top of page

Les vendanges : on vous en dit plus

Les vendanges, un processus crucial dans la production de vin, sont réalisées de différentes manières en fonction de nombreux facteurs, tels que le type de raisin, le style de vin souhaité et les traditions locales. Voici un aperçu des principales méthodes de vendanges utilisées dans l'industrie viticole.



Techniques de vendanges :

1. Les vendanges manuelles

Vendanges manuelles

Les vendanges manuelles sont une méthode traditionnelle qui implique la récolte des raisins à la main. Cette méthode est souvent préférée pour les vins de haute qualité car elle permet une sélection rigoureuse des grappes. Les vendangeurs coupent délicatement les grappes avec des sécateurs et les déposent dans des paniers ou des caisses.


Cette techniques a plusieurs avantages, qui sont :

  • Sélection précise : Les vendangeurs peuvent choisir uniquement les grappes mûres et en bon état, éliminant ainsi les raisins abîmés ou pourris.

  • Respect des vignes : Cette méthode est moins agressive pour les vignes et les raisins, ce qui peut réduire les dommages.

  • Accès difficile : Les vignobles en terrasse ou sur des pentes raides, où les machines ne peuvent pas accéder, nécessitent souvent des vendanges manuelles.


Mais elle présente aussi des inconvénients, qui sont :

  • Coût élevé : Les vendanges manuelles sont laborieuses et nécessitent beaucoup de main-d'œuvre, ce qui peut augmenter les coûts de production.

  • Temps : Cette méthode est plus lente comparée aux vendanges mécaniques.




2. Les vendanges mécaniques

Les vendanges mécaniques utilisent des machines spécialisées pour récolter les raisins. Ces machines passent sur les rangs de vignes et secouent les ceps pour faire tomber les raisins dans un réceptacle.


Cette techniques aussi présente des avantages :

  • Rapidité : Les machines peuvent récolter de grandes quantités de raisins en peu de temps, ce qui est crucial pour récolter au moment optimal de maturité.

  • Réduction des coûts : Moins de main-d'œuvre est nécessaire, ce qui peut réduire les coûts de production.


Cette technique de vendanges a aussi des inconvénients :

  • Moins de précision : Les machines peuvent endommager les raisins et les vignes, et il est plus difficile d’éviter la récolte de grappes de qualité inférieure ou de feuilles.

  • Accès limité : Les vendanges mécaniques ne sont pas possibles dans tous les types de vignobles, notamment ceux avec des pentes abruptes ou des configurations irrégulières.




Quelques-un des moments particuliers de vendanges

1. Les vendanges tardives

Vendanges tardives

Les vendanges tardives sont une méthode où les raisins sont laissés sur la vigne plus longtemps que d'habitude pour atteindre une surmaturation. Ce procédé est souvent utilisé pour produire des vins doux, comme les Sauternes en France ou les Trockenbeerenauslese en Allemagne.


Ici, les avantages sont :

  • Concentration des arômes : Les raisins surmaturés ont une concentration plus élevée en sucres et en arômes, ce qui peut donner des vins très riches et complexes.

  • Développement de la pourriture noble : Dans certaines conditions, une moisissure bénéfique (Botrytis cinerea) peut se développer, augmentant encore la concentration et la complexité du vin.


Et les inconvénients sont :

  • Risque élevé : Les raisins peuvent être endommagés par les intempéries ou les maladies, et la pourriture noble ne se développe pas toujours de manière prévisible.

  • Quantité réduite : La déshydratation des raisins réduit leur volume, ce qui peut diminuer le rendement.




2. Les vendanges nocturnes

Vendanges nocturnes

Les vendanges nocturnes sont réalisées pendant la nuit ou tôt le matin pour profiter des températures plus fraîches. Cette méthode est particulièrement utilisée dans les régions chaudes pour éviter que les raisins ne fermentent prématurément avant d'arriver au chai.


Ce moment de vendanges peut-être choisis par phylosophie, mais présente plus particulièrement des avantages :

  • Préservation de la fraîcheur : Les températures plus fraîches aident à préserver l'acidité et les arômes des raisins.

  • Moins de stress thermique : Les raisins récoltés à des températures plus basses sont moins susceptibles d'être endommagés par la chaleur.


Cependant, ce moment de vendanges a des inconvénients :

  • Organisation logistique : Les vendanges nocturnes nécessitent une organisation spécifique et une disponibilité de la main-d'œuvre durant des horaires atypiques.

  • Coût : L'éclairage et la sécurité peuvent ajouter des coûts supplémentaires.




Le choix de la méthode de vendanges dépend de nombreux facteurs, incluant le type de vin produit, le terroir et les ressources disponibles. Chaque méthode a ses propres avantages et inconvénients, et il n'est pas rare que les vignobles combinent plusieurs techniques pour optimiser la qualité de leur production. Que ce soit à la main ou à la machine, tôt le matin ou tard dans la saison, les vendanges restent un moment crucial et passionnant dans le cycle de la vigne.


Commenti


bottom of page